Rencontre avec Dino Li, prothésiste et photographe professionnel, pour nous parler de ses conseils en photo et sur la photographie dentaire en général : en quoi est-elle un outil de communication indispensable entre laboratoires, patients et dentistes ?

 

 

Bonjour Dino, merci pour cette interview. Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

 

D.L : “Bonjour Dental Inc, je suis originaire de l’île Maurice et j’ai eu la chance de venir en France pour apprendre mon métier, la prothèse dentaire. Cependant, après mes études, j’ai dû faire face au refus de l’administration française de m’accorder le droit de travailler dans mon domaine d’activité. Cela m’a coûté deux années d’attente et de lutte afin de trouver une solution et heureusement pour moi tout s’est bien terminé et j’ai pu postuler pour mon premier emploi dans un laboratoire. J’y suis resté un an. Suite à cela, j’ai rejoint un cabinet dentaire où j’ai été embauché comme céramiste.

Pendant que j’exerçais en cabinet dentaire, j’ai eu l’opportunité de me mettre à la photographie dentaire. Autodidacte, j’ai passé beaucoup de temps sur internet et à lire des magazines pour apprendre  à maitriser les techniques de photographie dentaire.

C’est aussi à cette époque qu’il y a eu l’avènement des réseaux sociaux où j’ai commencé à publier ce que je savais faire.   

 

 

Je me suis fait repérer par ce biais-là : un jour, un distributeur m’a contacté et j’ai commencé à faire mes premières photographies de publicité. 

Ensuite, j’ai collaboré avec ce distributeur pendant plus de deux ans tout en conservant mon activité principale c’est-à-dire prothésiste céramiste au sein du cabinet dentaire. »

 

Qu’est-ce qui t’as poussé à allier tes deux passions (le dentaire et la photographie) ?

 

D.L : “Au fil du temps la demande de stages photos a augmenté et je voulais aussi gérer plus facilement mon emploi du temps afin de répondre aux nombreuses sollicitations. Ne voulant pas abandonner mon métier de prothésiste, je n’avais pas d’autres choix que de quitter le cabinet dentaire et de me lancer dans une activité indépendante.

C’est ainsi qu’il y a deux ans maintenant j’ai eu la chance et l’opportunité de me mettre à mon compte et monter mon laboratoire avec une amie, Oriane Saunier. Aujourd’hui Oriane et moi avons chacun nos activités respectives et nous avons la chance de pouvoir exercer notre profession comme on le souhaite.

 

 

La photographie dentaire reste une activité annexe et je continue de répondre aux demandes de stages et de prise de vue. Grace à mon expérience au cabinet dentaire et au laboratoire je suis en mesure d’enseigner ce que j’applique quotidiennement dans mon métier.

J’ai juste fait le choix de modifier la formule de mes stages photos en prenant un nombre limité de participants afin de pouvoir répondre plus facilement à leurs attentes et leur apporter un enseignement personnalisé.

De plus, je fais aujourd’hui aussi partie du groupe Sens et avec les Dr Sastre et Giacomelli. Nous organisons des formations en relation avec les dernières technologies numériques qui ont envahi notre profession. J’enseigne la partie photo au cours de ces formations.

 

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui débutent dans la photographie ?  

 

D.L : “À ceux qui débutent, je leur dis toujours : la lumière, c’est la base. C’est ce qui va faire la différence.

 

 

La photographie s’est beaucoup démocratisée au sein de notre profession et je dirais que c’est devenu plus abordable pour s’équiper avec du matériel correct : boitier reflex, objectif macro et système flash.

Mais la compréhension et la maitrise de la lumière resteront toujours une priorité si on veut se démarquer et apprendre à mettre son travail en valeur.

 

Est-il possible de faire de la photographie dentaire avec un smartphone ? 

 

D.L : “Bien sûr, tout est possible ! Mais je pense sincèrement que l’on doit toujours se servir du bon outil en fonction de ce que l’on doit faire. 

 

 

Même s’il est aujourd’hui possible de prendre de belles photos avec un smartphone, le reflex numérique associé à une belle lumière aura toujours ma préférence pour réaliser des photos techniques.”

 

Pourquoi se former à la photographie dentaire ? 

 

D.L : “ Large question ! 

La photo reste un outil qui nous permet de capturer des images à un instant bien précis afin que l’on puisse s’auto évaluer dans le temps et jauger notre progression en termes de technique et de savoir-faire que ce soit au laboratoire ou au cabinet dentaire.

 

L’outil photo est plus que nécessaire au sein du cabinet dentaire car il nous permet de conserver une vraie traçabilité par rapport à l’exigence des patients. En complément de la radio dentaire, il est nécessaire de faire des photos AVANT, PENDANT ET APRES les plans de traitements.

 

 

La photo permet aussi de pouvoir analyser un plan de traitement sans la présence des patients et ainsi pouvoir prendre le temps de faire un bilan, établir un diagnostic et proposer le meilleur plan de traitement aux patients.

 

En termes de communication avec le patient, la photo peut réellement faire la différence. Face à des explications qui sont souvent très techniques, le langage visuel via la photo peut aider à une communication plus simple et efficace.

 

On a aujourd’hui besoin d’une communication simple et efficace entre le cabinet dentaire et le laboratoire de prothèse. La photo est l’outil indispensable pour la transmission des informations entre le praticien et le prothésiste. En complément de la communication verbale on peut s’appuyer sur les informations visuelles grâce à la photo pour discuter plus efficacement.

 

Au vu de la difficulté et de la complexité de certains actes au sein du laboratoire, la photo peut aider le technicien lors de la reproduction des formes et de couleurs afin de personnaliser le rendu des prothèses.

 

 

Dernier point : On vit dans une société très axée sur l’image et nos deux professions n’y échappent pas. Les patients sont au courant des avancées techniques et sont de plus en plus demandeurs d’actes esthétiques. Les réseaux sociaux sont devenus des plateformes d’informations et de comparaison. Alors plus que jamais, il faut savoir maitriser l’image et son image afin de se démarquer… 

 

Quel est, selon toi, le matériel à avoir pour faire de la photographie dentaire ? 

 

D.L : “Un réflex numérique, un objectif macro et un bon système flash sont les premiers outils… 

 

Récemment tu nous as superbement photographié des produits que nous t’avons envoyé comme la palette de la marque HPdent (Tray). Qu’en as-tu pensé ? La recommanderais-tu ?  

 

 

D.L : “Un produit qui m’a d’abord séduit par son esthétisme… et à l’usage j’ai été conquis ! La marque sait bien s’entourer pour produire des outils adaptés à nos besoins pour nous faciliter notre quotidien et quand c’est beau en plus… cela donne envie de travailler ! 

 

C’est la première fois que tu utilises des produits de cette marque (HPdent?  

 

D.L : “Oui même si je découvre très vite toute la variété des produits HPDENT et jusqu’à présent je n’ai pas été déçu et je ne demande qu’à en tester de nouveaux !  

 

 

Merci beaucoup Dino, pour cette interview et ces conseils 

 

D.L : “Merci à vous 

 

Instagram Dino Li : https://www.instagram.com/li.dino/ 

 

Retrouvez-nous sur les réseaux :

Facebook : https://www.facebook.com/dentalinc

Instagram : https://www.instagram.com/dental_inc_/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/dentalinc-bordeaux